Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 21:48

 

  DSCF0053.JPG

 

 

 

 

L'horloge en bois de rose et son cadran d'émail,

Épandant le silence à chaque grelot d'anges,

Tapisse les carreaux, alignés en losanges,

D'une ombre de verrière aux couleurs de vitrail.

 

La cire de sa peau, par reflets de corail,

Embaume chaque instant d'une pulpe d'oranges,

Dont la saveur de fruit rappelle les vendanges,

Qu'une perle de cuivre agite en éventail.

 

Aux chiffres des ses mots se glissent deux aiguilles

Qu'un souffle imperceptible attise de ses doigts,

Comme une braise d'or où fondent des brindilles.

 

Et si la nuit éteint ses prismes de lumières,

Sa voix teinte le rêve à la pâte d''empois,

Dont le sommeil nourrit ses soyeuses crinières.

 

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

stellamaris 10/04/2011 11:24



Tu transformes cette pendule en divinité onirique ... C'est superbe ! Toute mon amitié.



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche