Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 22:53

 

 

 

P1040279.JPG

 

 

 

Dans une goutte d’eau suspendue à la lune

Une étoile se baigne en riant de sa peau

Que des rayons de ciel recouvrent de sureau

Comme si le soleil dévorait une prune.

 

Les parfums de la nuit tarissant la lagune

Chamaillent au silence un bout de son tombeau

Déroulant sous leur soie une ombre de couteau,

Sans presque dénuder leurs jarres de fortune.

 

Il flotte au bout des mots des rougeurs de chagrin,

Et si le vent du large aime le boulingrin

C’est pour croquer le sable avec plus de délice.

 

Les rives de la soif se fondant peu à peu,

Il n’est pas surprenant que les bords du calice

Se gonflent d’un plaisir qui attise le feu.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 03/02/2013 15:35


Cher Stellamaris,


Encore et encore merci


pour votre présence


et vos commentaires


toujours aussi précieux pour moi.


Cordialement,


Francis Etienne

Francis Etienne Sicard Lundquist 03/02/2013 15:33


Waaa,


I am thrilled by such a generous comment of yours !


Thank you again !


SW

stellamaris 31/01/2013 23:11


Magnifique, encore, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 31/01/2013 08:05


Exceptionel!  This must be one of your 'better' ones!   Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche