Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 21:40

 

prelude-a-l-aube-001.jpg

 

 

 

 

 

Contre un cœur d'arlequin, une joue enfantine

Presse un baiser furtif, en câlinant un chat

D’une tiède berceuse au parfum de grenat

Qu’une lune de sucre habille d’églantine.

 

Ce sont des astres d’ambre au corps de nougatine,

Des rivières de marbre aux couleurs de muscat,

Et des magiciens qui changent en nougat

La cire de bougie au goût de clémentine.

 

Passe un marchant de sable et son sac de sommeil

Qu’une fée invisible à la robe en vermeil

Accompagne d’un pas aux silences de fable.

 

Le rêve égraine alors des histoires de bois

Où frisonne le vent dans des feuilles d’érable

Que l’hiver a mangé comme un loup aux abois.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2012


Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

Francis etienne SIcard Lundquist 16/02/2012 11:04


Me too,


nice et soft...


SW

Francis etienne SIcard Lundquist 16/02/2012 11:04


Cher Stellamaris


encore une fois


je ne peux que vous remercier


pour votre support


et votre généreuse opinion


de ma plume.


Cordialement,


Francis Etienne

Rick 15/02/2012 06:35


Liked this!     Rick

stellamaris 14/02/2012 22:42


Splendide, Francis ! Toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche