Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 20:33

 

P1000485.JPG

 

 

Dressée au bord de l’aube où se pétrit le jour

La cathédrale en pierre épouse le silence

D’une vague de nuit dont la munificence

Dore déjà les toits d’une peau de tambour.

 

Les arches de son cloître et les reins de sa tour

Exsudent un parfum cher aux pins de Florence

Dont l’ombre de satin conseille l’abstinence

Aux corps décapités des gisants de la cour.

 

Les roses d’un jardin caressent la fontaine

Eveillant à leurs doigts des perles par centaine

Qu’elles enchaînent aux cils d’un merveilleux vitrail.

 

Quelques saints innocents y racontent l’histoire

D’une lèvre de verre aux couleurs du corail,

Puis le soleil se mêle à l’or pur d'un ciboire.  

 

 Francis Etienne Sicard Lundquist ©2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Feuillets d'argent
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 28/07/2013 15:26


Cher Stellamaris,


Merci à double titre,


premièrement pour avoir lu ce texte


et surtout pour en avoir sauvé la forme


en corrigeant très justement


cette erreur.


Je suis à la lettre votre conseil.


Merci encore de tout coeur.


Cordialement,


Francis Etienne

stellamaris 18/07/2013 08:19


Magnifique évocation, Francis !


Juste, au vers 8, je suppose que tu as voulu dire "des statues" ; mais les mots en voyelle + e muet + syllabe muette sont interdits en corps de vers... "des gisants" ?


Avec toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche