Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 18:18

 

 

 

 

Vareuse-d-ame.jpg

 

 

 

Les mots de la souffrance abolissent la peur

D’errer dans l’univers que des poches de vide

Crèvent de trous de temps où tout esprit s’élide

D’un souffle amenuisé par des bris de vapeur.

 

A leurs gouttes de sang chaque sorte d’erreur

Cache l’infinité dans une éphéméride

Et convertit l’année en une pyramide

Que le nombre éternel construit à sa splendeur.

 

Des cercles de lumière emprisonnant la langue

Dans le creux d’une larme à la peau de spatangue

Dérobent au soleil la puissance du jour.

 

Mais les arcanes d’or d’un ancien symbole

Brisent de leurs pouvoirs la vertu d’une obole

Que le pauvre a cueillie aux portes de la cour.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans vies antérieures
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 05/01/2012 19:16


Thank you


an otherone


you liked,


I guess,


 


SW

Francis Etienne Sicard Lundquist 05/01/2012 19:16


Cher Stellamaris,


Encore une fois merci


et pour votre commentaire


et pour votre lecture.


 


Cordialement,


Francis Etienne

Rick 31/12/2011 08:47


This is a very good one!   Congrts!     Rick

stellamaris 31/12/2011 07:33


Toujours aussi magnifique, Francis ! Toute mon amitié.

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche