Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 20:42

 

 

DSCF0081.JPG

 

 

 

Arrivé près d’un lac où pavoisaient deux cygnes

Il s’arrêta fourbu, contre souches de vignes,

Et respira l’air frais, l’espace d’un instant,

Lorsqu’un pas de tortue avançant lentement

Entre herbes et galets, éveilla notre Prince.

Clamant être arrivée enfin de sa  province,

Où régnait une enfant aux allures de reine,

La belle avait l'éclat d’une blonde sirène.

A ses cheveux de soie elle nouait des étoiles,

Dont les précieux éclats l’habillaient à leurs voiles.

Elle attendait le jour, où le Prince charmant

Lui offrirait la clé de son cœur palpitant.

Personne ne savait ni son nom ni son âge

Mais on la disait bien la fille d’un nuage.

A ces mots la tortue assonant son pas lourd,

Entonna quatre vers d’une chanson d’amour :

 

Je suis fille de roi, danseuse et musicienne

Qui charme les badauds de sa main magicienne.

Que celui qui s’émeut à mes riches antiennes

Vienne un jour quereller mes perfides gardiennes !

 

Puis regardant le ciel, d’une mine contrite,

Soupira faiblement en rajoutant bien vite :

« Mais vous allez à pied, sans aucune monture ?

Est-ce là la rançon d’une mésaventure ?

Grimpez donc sur mon dos et ouvrez vos naseaux

Nous irons d’un pas sûr vers l’un de mes  châteaux

Pour y loger ce soir, et dès demain très tôt,

Vous partirez, tout seul, au dos d’un escargot,

Vers la belle douceur dont j’ai peint le portrait,

Car l’amour n’attend pas le galant trop distrait. »

Commodément posté sur le dos chélonien,

Notre nouveau rajah, tel un babylonien,

Traversant jardinets, marais et sapinières,

Saluant balsamiers, bergerots et bouvières,

Arriva, sous la nuit, aux portes d’un palais

Dont l’hôte lui ouvrit les rayonnantes claies.

 

à suivre...

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans Le prince au coeur de soie
commenter cet article

commentaires

stellamaris 14/04/2011 08:07



Toujours autant d'imagination, et aussi bien écrit, c'est magique ! Toute mon amitié.


(A ses cheveux de soie elle nouait des étoiles, = 13


 Dont les précieux éclats l’habillaient à leurs voiles. = 13)






Rick 13/04/2011 17:15



Congratulations to the "master of words".  You never fail to amaze me!  Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche