Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 22:15

 

 

 

 P1020177

 

 

C’est l’heure où le satin froisse l’éternité

Comme une main de fée assoupie en silence

Au bord d’un bris d’étoile en pleine effervescence

Avant l’ultime nuit de la nativité.

 

Ce sont des anges d’or dont la divinité

Surprend le pèlerin voyageant vers l’absence

Saupoudrant chaque pas d’un mot de pénitence

Murmuré face au ciel dans son infinité.

 

Là fond un cierge blanc sur le banc d’une église

Ici, ce sont des rois qui marchent en chemise

Les bras chargés de joie et de brûlants trésors.

 

Partout brillent l’azur et ses cristaux de cire

Que chacun d’entre nous patiemment désire

Jusqu’au jour merveilleux où sonneront les cors.

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans American jigsaw puzzle
commenter cet article

commentaires

stellamaris 21/12/2012 09:00


Toujours aussi magnifique, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 21/12/2012 07:21


Magic words are the life of poetry. I admire your creativity and imagination!   Rick

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche