Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 20:49

 

 

DSCF0031-copie-1.JPG

 

 

 

Comme un rêve éventré d’une dague de fer,

La mémoire envahit le roc d’un promontoire

Où la mer assagie abrite un purgatoire,

Le temps d’un regard clos sur les fours de l’enfer.

 

Le long de caniveaux remplis d’un miel amer

Des marbres de soleil brûlent en consistoire,

Sous le satin meurtri d’un lustre ostentatoire,

Dont la blafarde flamme avale l’or d’un ber.

 

Des cardinaux en cire écrivent à la main

Des blancs-seings raturés par les ongles d’un nain

Que de riches barons couvrent de leur largesse.

 

Lorsque le jour tarit sa violence et son feu,

Une ombre déguisée en impuissante ogresse

Glisse entre un mot d’amour et son ultime vœu.

 

 

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2011

Partager cet article

Repost 0
Published by lettresdesoie - dans pages blanches
commenter cet article

commentaires

lettresdesoie 29/05/2011 08:12



Merci encore.


En effet,


les virgules


brisent


la fluidité dt texte.


Je les supprime


donc.


 


Merci encore


pour votre lecture


et votre vive attention


aux détails.


 


Cordialement,


 


Francis Etienne.


 



lettresdesoie 29/05/2011 08:08



Thank you


for your comment


and your acute perception


of the lyrics


SW



stellamaris 29/05/2011 07:47



Magnifique, Francis ! Mais il coulerait mieux à mon avis sans les virgules à la fin des vers 2, 5, 9, 10, 13, qu'en penses-tu ?


Toute mon amitié.



Rick 29/05/2011 06:53



33 - a dream and a hope become heavy.   Rick



  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche