Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 22:12

P1090394

 

Dans un tiroir ganté de velours cramoisi

Un ruisseau de brillants sertis d’or et d’argile

Renaissant de la nuit comme sous un strigile

Enroule le soleil autour d’un mot choisi.

 

Quelques gouttes de lune à l’odeur de moisi

Ruissellent sur la peau d’une branche fragile

Suspendue au hasard d’un papier d’évangile

D’où coule éperdument un sourire transi.

 

Le lac pétrifié d’un silence de sable

Envahit tous les sens d’une ombre périssable

Que le vent de la mer pousse vers le matin.

 

Puis des vagues de soufre au ventre de sardine

Terrassent de leur sel la splendeur smaragdine

D’une grotte de flots où s’entasse un butin.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2014

Partager cet article

Repost 0
Published by Lettres de soie rouge - dans Vitrail de glaise
commenter cet article

commentaires

Francis Etienne Sicard Lundquist 18/03/2014 18:15


Cher Stellamaris,


Merci encore de tout coeur,


FE

Francis Etienne Sicard Lundquist 18/03/2014 18:15


Thank you once again.


SW

stellamaris 17/03/2014 18:47


Toujours aussi impressionnant, Francis ! Avec toute mon amitié.

Rick 17/03/2014 18:15


Climbing, soaring, spinning into the endless sky...amazing!  Rick

Francis Etienne Sicard Lundquist 17/03/2014 15:39


Merci, Dominque,


la poésie est un art concis,


parfois difficile à concilier


avec l'effusion lyrique.


Merci encore,


Cordialement,


FE

  • Lettres de soie rouge
  •  Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude
  • Ce blog a pour but d'exposer des pages de poésie, ornées de textes, d'images et de mélodies, pages écrites au fil des jours et, de rassembler des fragments de lumière comme à travers les cristaux d'un kaléidoscope. Il est ma première étude

Recherche